« Danse.
D’abord, il y a nos mains. Légères.
Le contact souple du cadre que forment nos bras.
Ma main dans ta main, comme une caresse. Mon bras contre ton dos. Nos mouvements qui passent par ce lien, ce cadre, cette embrassade. Fluidité.
D’abord, le couple est ouvert ; il y a cet espace entre nous, l’espace de la rencontre.
Premiers sons, premiers rythmes. Mouvements qui se cherchent.
Écouter la musique de l’autre, répondre à l’invitation du geste qui naît. Du mouvement qui s’affirme.

Au fil de la danse, corps qui se rapprochent. Frôlement. Contact.
Une pression de la main pour initier le mouvement. Conscience de la chaleur dans le creux de la paume.

Je lâche prise. Ma peau en contact avec la tienne semble s’y mêler.
Je ferme les yeux, et me laisse porter par le rythme commun.
Il n’y plus moi et toi, il y a un nous porté par la danse.
Fusionner, sentir ton énergie me traverser. Magie du flux d’émotion qui m’envahit, qui me fait danser et rêver.

Front contre front, le couple s’est refermé.
Un même mouvement. Une énergie qui traverse.
Fermer les yeux, se laisser porter par le rythme, le son qui pulse. Oublier qui, où, quand.
L’univers disparaît pour ne laisser que notre monde. »


Un panorama tactile et sensitif : autour d’un relief mou circulent les matières, les surfaces, comme autant de temps à découvrir, d’émotions à explorer.
Une expérience sensorielle multiple : à toucher, à vivre, à ressentir, les différents mouvements qui composent l’oeuvre font plonger celui qui regarde et qui touche au plus profond de lui-même et des sensations qui l’emplissent. Œuvre mouvante – car le pli bouge, la matière s’enfonce, Mouvoir, Émouvoir se veut un temps de pause émotionnelle.

Mouvoir, Émouvoir / Oeuvre murale / 2018

Laine ; fils de laine, chanvre, lin, coton, soie, lurex.
Dimensions : L 110 cm x H 95 cm x P 10 cm